Classe numérique : Rester connecté pour apprendre

Des idées pratiques et des outils qui fonctionnent pour l’enseignement à distance. La classe numérique offre des plans de travail permettant aux élèves de s’entraîner en autonomie et à l’enseignant de suivre rapidement l’avancement de sa classe. Elèves et enseignants travaillent à distance. Et l’évaluation est basée sur des indices de réussite.

Les classes numériques

La classe numérique est un espace numérique qui permet aux élèves de s’entrainer sur des exercices (de maths, de SVT, etc.) et à l’enseignant de mettre en place des tests d’évaluation. Elle permet ainsi d’organiser une vie scolaire sur des espaces numériques de travail,  entièrement personnalisés et propres à chaque classe. Les nouvelles méthodes technologiques permettent aux enseignants d’enrichir l’ensemble des ressources pédagogiques numériques. Ils peuvent en assurer la validation des acquis en consultant facilement les résultats de chaque élève, en se connectant.

Pour commencer, l’enseignant doit d’abord créer un compte, via la plateforme pédagogique en ligne. Puis, il va créer sa classe entière en dotant chaque élève d’un identifiant et d’un mot de passe pour leur authentification. Une fois la liste établie, l’enseignant choisit des exercices en ligne et assure le suivi de la progression de chaque élève. Il s’assure que le calendrier scolaire est respecté pour l’année scolaire, surtout pour l’école primaire et l’école élémentaire.

Mais la classe numérique, c’est aussi une révolution dans les écoles. On parle alors d’école numérique. Dans ces cadres-là, tout est numérisé. Qu’ils sont bien loin le tableau blanc et tableau noir avec la craie ! Il fait place désormais à l’écran interactif tactile ! L’enseignant utilise un visualiseur au lieu d’un imposant vidéo projecteur dont les résolutions laissent encore à désirer. Les visualiseurs pour l’éducation sont simples, intuitifs et robustes.

Toutefois, les stylos et les cahiers ne seront jamais totalement remplacés par la technologie. Les tablettes et les ordinateurs sont privilégiés, mais les recherches dans les livres et les exercices écrits existent encore.

 Le futur dans certains pays

espace classe

La vitesse de connexion, l’équipement en matériels informatiques, l’expertise des enseignants font que l’adoption de la classe numérique n’est pas la même dans chaque pays.

La Corée et le Singapour sont en tête de liste en matière d’utilisation des nouvelles technologies dans l’enseignement, dès l’école maternelle et primaire. Ce sont les deux pays les plus compétents en navigation Web. Ils disposent tous deux d’une excellente infrastructure en matière de haut débit.

Aux Etats-Unis également, où près de 95% des familles ont au moins un ordinateur à la maison, la classe numérique est tout à fait possible. Ce qui n’est pas le cas dans d’autres pays la culture numérique reste encore un produit de luxe. En Turquie, par exemple, la moyenne dans une école est de 45 élèves pour un ordinateur.

Dans les zones rurales du Bénin, une grande partie des écoliers n’a pas encore vu, encore moins utilisé un ordinateur.  Avant d’introduire l’enseignement numérique comme solution de continuité pédagogique, une classe numérique itinérante a été mise en place. Elle permet aux élèves et aux enseignants d’avoir libre accès à l’environnement numérique et de se familiariser avec de nouveaux usages pédagogiques. Le nombre d’élèves présents lors des présentations des tutoriels est impressionnant.

Les pays où le niveau d’intégration des TIC (Technologies de l’information et de la communication) à l’école est le plus élevé sont l’Australie et le Danemark. Les élèves effectuent leur travail scolaire sur ordinateur dès l’enseignement primaire : CP, CE1, CE2, CM1 et CM2.

Un outil face au Covid-19

Face à la pandémie, tous les établissements scolaires sont fermés. Si les élèves voient cela comme des grandes vacances en avance, l’association des parents d’élèves et les enseignants se préoccupent beaucoup plus de la continuité pédagogique.

La continuité pédagogique consiste surtout à garder un lien pédagogique entre les professeurs et les élèves et à maintenir des rythmes scolaires normaux. Il s’agit de maintenir les connaissances acquises et de toujours assurer la réussite scolaire des élèves.

Les apprentissages fondamentaux de ces nouveaux savoirs doivent être maintenus grâce à des outils numériques. Le Ministère de l’éducation nationale a approuvé les méthodes de CNED ou de Ma classe à la maison. Tous les élèves peuvent les utiliser pour obtenir des séances pédagogiques en ligne.

Les parcours pédagogiques concernent différents niveaux :

  • Elèves des écoles maternelles et élémentaires
  • Elèves des écoles primaires
  • Elèves des collèges et lycées
  • Elèves de l’enseignement supérieur.

L’apprentissage à la maison et la pédagogie numérique peuvent être complétés par une visioconférence avec les formateurs et les personnels enseignants.