Comment devenir opticien ?

De nombreuses régions souffrent d’une pénurie d’opticien. En cette période, c’est une excellente occasion d’être un étudiant ou apprenti dans ce domaine.  Les taux de rémunération sont bons puisque l’offre est en baisse.  Dans la chaîne nationale où je travaille, le salaire des apprentis est plus élevé que le salaire général, et ce n’est qu’un début.  Votre salaire augmentera en fonction de vos compétences et de votre expérience.  Quand j’étais apprenti il y a 30 ans, j’ai doublé mon salaire en 3 ans !  Je m’attends à ce que mon apprenti actuel fasse de même.

Les opticiens peuvent aussi être entrepreneurs.  Vous pourriez posséder votre propre boutique et ainsi être votre propre patron !  Les occasions d’acheter un cabinet existant ou de recommencer à zéro sont nombreuses.  Il faut beaucoup d’heures, un investissement important, et il y a certainement des risques, mais beaucoup pensent que la détermination l’emporte sur les risques.  Vous pouvez même commencer à temps partiel et devenir mobile, visiter des usines pour des raisons de sécurité ou faire le tour des hôpitaux et des maisons de retraite. Avec de la volonté et de la détermination, il y a forcément une chance de réussir. Le ciel est la limite !

 

Opticien est une profession noble.

Nous avons des racines historiques profondes. Il y a 600 ans, les fabricants de lentilles ont gardé leurs secrets et les ont transmis exclusivement au sein des familles.  C’est beaucoup plus facile maintenant d’apprendre le métier ! Pourtant, il y a toujours un élément de prestige en jeu.  Opticien est une petite profession, nous nous connaissons souvent tous les uns les autres, et nous avons des compétences et une formation similaires.  Il y a une grande fierté à être un expert dans ce domaine.  Par exemple, vous pouvez poser vos mains sur la monture de quelqu’un et savoir exactement comment l’ajuster, la réparer, ou diagnostiquer et résoudre le problème d’un patient.

Etre opticien, c’est aussi amusant ! Les opticiens sont avant tout des professionnels de la santé, mais nous sommes aussi des consultants en mode. Oui, les lunettes sont un accessoire de mode, et si vous aimez suivre les tendances, vous adorerez travailler avec des montures !

 

À quoi ressemble le travail d’un opticien

Ça a l’air bien jusqu’ici ?  Voyons si c’est vraiment fait pour vous !

Premièrement, vous devez être une personne sociable.  À moins que vous ne travailliez exclusivement dans la conception et la fabrication de lentilles, votre travail se fera avec des gens.  Vous devrez les écouter, leur parler, même les toucher, et vous devrez les convaincre d’acheter des lunettes chez vous.

Vous rencontrerez des patients intelligents et des patients stupides ; des patients agréables et des patients méchants.  Il y aura des patients qui viendront en état d’ébriété, des patients qui retourneront tout ce qu’ils ont commandé, ceux qui vous feront perdre du temps.  Vous devez être gentil avec tout le monde et garder un sourire professionnel et courtois, peu importe le comportement de vos patients.  Il faudra donc savoir prendre sur soi !

 

Numéro deux…. Combien de chapeaux pouvez-vous porter ?  Une journée typique se déroule à un rythme rapide et vous devez faire plusieurs tâches à la fois.  Vous répondez au téléphone, vérifiez les arrivages, répondez aux questions et écrivez les commandes.  En même temps, vous distribuez des lunettes, ajustez les montures, effectuez des réparations (vis etc.).

Mieux vaut garder des post-it sous la main, parce qu’il y a toujours un détail à régler !  Appeler le médecin, le labo, vérifier l’assurance…  Il y a beaucoup de paperasse, beaucoup de paperasse, beaucoup de paperasse.  Vous serez très souvent sur ordinateur.  Vous serez toujours en train de remplir quelque chose.  Et vous le ferez pendant que vous faites tout le reste. Et pendant ce temps, le téléphone n’arrêta pas de sonner…

Il y a des gens qui aiment être occupés.  Plus il y a de tâches, plus ils sont heureux !  Si cela vous décrit, vous êtes peut être fait pour ce métier !

Comment devenir opticien ?

La formation d’opticien suit deux voies.  Vous pouvez aller à l’université (c’est un programme de deux ans) ou vous pouvez faire un apprentissage et apprendre sur le tas.  Certains opticiens font les deux.  J’ai fait un apprentissage de 3 ans et j’ai suivi un cours du soir pour apprendre toute la théorie et les faits médicaux que je ne pouvais pas apprendre au travail.  Vous avez absolument besoin de ces connaissances pour réussir les tests.

Des tests ?  Attendez une minute.  Quels tests ?

Pour être officiellement qualifié en tant qu’opticien, vous devez être diplômé.  Aux Etats-Unis, il y a deux examens de certification nationale donnés par l’ABO/NCLE (American Board of Opticianry/National Contact Lens Examiners) qui sont offerts 4 fois par année et coûtent 240 euros chacun.  Le nombre d’examens que vous devez passer dépend de votre état.

Est-il difficile de réussir ces examens d’opticien ?

Les conseils nationaux d’opticien ne sont pas faciles. Les notes de passage sont faibles (vous n’avez besoin que d’un C-) mais le taux d’échec est élevé.  Environ 37% de ceux qui passent l’examen NOCE (examen d’opticien) ne réussissent pas.  Le taux d’échec à l’examen CLRE (lentilles de contact) est de 47 %.  OUCH !

Donc ça veut dire que vous devrez vraiment étudier… Pour ceux qui choisissent la voie de l’apprentissage, vous devrez être proactif.  Il y a des livres, des manuels d’étude et des cours en ligne qui peuvent vous aider à vous préparer.  Soyez prêt à mémoriser les formules et à savoir comment les utiliser. L’aspect technique de notre domaine implique les mathématiques.  Heureusement, pour ceux qui ne sont pas des passionnés de mathématiques, il n’y a que quelques formules qu’il vous faudra vraiment apprendre. Ce dont vous avez vraiment besoin, c’est de la pratique.

Les travaux pratiques sont la meilleure façon de se préparer.  L’ABO/NCLE offre des cours pratiques sur leur site officiel.

Author: neo_admin

Share This Post On