Deux règles d’or pour ouvrir une crèche

Si vous êtes déjà un professionnel de la petite enfance, créer une crèche ne devrait pas être complexe pour vous. Il vous suffit juste de bien suivre les différentes démarches à effectuer. Retrouvez dans cet article deux règles d’or pour conditionner le succès de votre projet.

Étude du besoin de la ville d’implantation

Vous renseigner sur les besoins de votre site d’implantation en matière de garde d’enfant est indispensable. Il est en effet important de connaître le nombre de naissances sur la ville lors de ces dernières années. En plus de cela, vous devez aussi avoir une idée de la capacité d’accueil des garderies déjà existantes, du nombre d’assistantes maternelles actives ainsi que l’état de la liste d’attente pour les crèches.

Il est aussi indispensable de procéder à l’identification des partenaires de votre idée d’ouvrir une crèche. Contactez-les, discutez avec eux pour construire et faire avancer votre projet. Pour information, la caisse d’allocations familiales est le premier partenaire de tout ce qui concerne l’action petite enfance. Un rendez-vous avec le médecin de la PMI est aussi important pour avoir son avis concernant la faisabilité du projet. Vous pouvez aussi vous renseigner sur l’idée de franchise dans les services pour pouvoir devenir un franchisé.

Choix et aménagement du local

Après avoir identifié le local qui correspond à votre projet, faites-vous aider par un architecte spécialisé en petite enfance. Il peut vous accompagner dans la vérification de la conformité de votre local aux différentes normes réglementaires dans le domaine. Vous devez aussi obtenir l’accord suspensif de votre propriétaire dans le cadre d’un bail commercial.

Il est également important de contacter la commission de sécurité. Elle est en charge de vous indiquer tous les travaux à réaliser pour que votre local soit conforme à l’accueil du public. Il est aussi important d’obtenir un accord de copropriété.