Les formations courtes : un coup de pouce pour se remettre à niveau

De plus en plus d’entreprises et d’institutions se lancent sur le marché de la remise à niveau pour adultes, car le nombre de métiers qui nécessite de se mettre à jour sur son domaine d’activités est en augmentation constante.

Les universités, les établissements supérieurs ou bien les sites spécialisés comme L’École Française proposent tous des formations courte durée et parfois à distance. Mais pourquoi tant de monde est intéressé par des formations courtes pour se mettre à jour dans leur travail ?

Remise à niveau en droit

Parmi les métiers qui évoluent constamment, le métier d’avocat est inévitablement à citer. Les projets de lois, les réformes, les entrées en vigueur, la jurisprudence, font que les connaissances des avocats sont constamment renouvelées et modifiées. Les formations de remise à niveau en droit sont donc un excellent moyen de se garder à jour parmi les textes de loi et faire un point sur ses acquis.

Un coup de pouce en comptabilité

On suit un processus semblable en comptabilité. La mise à jour des lois fiscales quasi constantes oblige les professionnels de la comptabilité à être en veille permanente sur ces lois. Parfois, une formation de courte durée pour servir de piqûre de rappel peut être judicieux. Une formation Excel peut également ouvrir des portes : savoir manier les tableaux croisés dynamiques est un atout dans les métiers de la finance, c’est aussi une bonne compétence à ajouter sur son C.V !

Certaines compétences sont quasiment inévitables dans bon nombre de professions, notamment la maîtrise de la langue française. Rédiger un email, un rapport, une note de service, … rempli de fautes diverses comme l’orthographe, la conjugaison, la grammaire, vous risquez fortement de perdre en crédibilité auprès de vos collaborateurs, voire de tâcher l’image de votre entreprise.

Des formations parfois obligatoires chez certains professionnels

Dans différentes catégories et secteurs d’activité, on compte quelques formations obligatoires pour continuer à pratiquer. Par exemple, le code de la consommation par arrêté du 9 juin 2016 impose aux prêteurs, les courtiers en crédit immobilier ou aux IOBSP (Intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement) un minimum de 7 heures par an de formation continue spécifique par le biais d’un organisme de formation déclaré à la DIRECCTE et certifié qualité.

Faire un bilan de compétences

Effectuer un bilan de compétences à un moment ou à un autre de sa carrière peut être une bonne pratique. Cela vous permet de tester vos compétences et d’identifier vos aptitudes, vos envies, les domaines dans lesquels vous pourriez envisager une réorientation. Si une simple formation ne vous suffit pas mais que vous envisagez plutôt un changement complet de voie professionnelle, le bilan de compétences est la bonne solution.

Se perfectionner

Certaines formations courtes permettent aussi d’améliorer des techniques dans des domaines spécifiques : photographie, décoration d’intérieure…Elles donnent la possibilité de se lancer dans une passion en ayant déjà la maîtrise des bases, du matériel, et, pourquoi pas, d’en faire son métier. Ces formations peuvent se faire en formation continue sur quelques semaines, ou en cours du soir, pour les personnes qui sont déjà en poste.

Mon Compte Formation

Mon Compte Formation, ou CPF, est une initiative de l’État français pour effectuer des heures de  formations par rapport à votre temps de travail. Une importante mise à jour du processus a été mené en 2019 pour remplacer les heures CPF par des euros placés dans ce porte-monnaie virtuel, votre CPF. Un grand nombre d’entreprises sont donc gratuites car vous payez votre formation à partir de votre CPF. Vos droits CPF se font automatiquement ; en revanche, les anciennes heures DIF sont à rajoutées manuellement.