À quoi sert un conseiller numérique ?

Une bonne partie de la population française se sait toujours pas se servir des outils numériques, malgré la place importante qu’ils ont pris dans nos vies. Pour cela, le métier de conseiller numérique est mis en place, afin de lutter contre l’illectronisme.

La formation pour devenir conseiller numérique

Selon l’INSEE, 13 millions de Français ont des difficultés avec le numérique. L’État a donc décidé de financer des formations de conseillers numériques pour aider les publics éloignés à utiliser les outils numériques. Vous n’avez besoin d’aucun diplôme ou d’aucune expérience professionnelle pour effectuer cette formation. Elle est destinée à renforcer les compétences techniques et à en acquérir de nouvelles. Grâce à une formation de conseiller numérique, vous obtenez également des compétences sociales indispensables pour accompagner les usagers tout au long de votre mission. Elle peut se faire en présentiel, à distance ou en mix-learning.

Conseiller numérique : suivez la formation en présentiel

La formation de conseiller numérique en présentiel s’effectue au sein d’un organisme de formation dans un lieu physique. Elle vous permet d’apprendre de façon optimale grâce à un encadrement et une pédagogie de proximité.

Au début de la formation, les formateurs prennent une journée pour expliquer l’ensemble des méthodes pédagogiques. Les cours théoriques sont dispensés par des formateurs experts dans leur domaine qui pourront également répondre à vos questions et vous aider à faire des exercices pratiques. Ces exercices ont pour but de vous mettre en situation concrète sur des problématiques auxquelles vous serez probablement confrontés lors de votre future vie professionnelle.

La fin de votre cursus de formation est sanctionnée par un examen devant un jury pour valider l’ensemble des compétences attendues, ainsi que votre titre professionnel.

formation conseiller numérique en présentiel

Formez-vous à distance

Pour devenir conseiller numérique, il est également possible de suivre des cours à distance. Ces cours s’effectuent intégralement en ligne depuis votre domicile ou votre bureau. Après inscription, vous pourrez suivre votre formation à distance qui commence par la prise de connaissance des modalités de votre parcours de formation. Chaque cours est composé de contenus théoriques appliqués à des exercices de cas pratiques à réaliser seul ou en groupe. Les exercices traités seront ensuite envoyés par mail pour correction.

En plus des évaluations passées en cours de formation (EPCF) à la fin de chaque bloc de compétences, vous serez soumis à un examen à la fin de la formation. Il s’agit d’une soutenance réalisée en présence physique face à un jury d’examen composé de deux experts. Cet examen vous permet donc de valider le titre professionnel ou la certification professionnelle.

La formation mix-learning de conseiller numérique

La formation mix-learning est aussi appelée formation hybride. Elle associe la formation à distance et la formation en présentiel. Vous pourrez ainsi suivre une partie des modules de cours depuis chez vous et une autre partie au sein d’un centre de formation. Cela vous permet de profiter des avantages de la formation en présentiel, ainsi que ceux de la formation à distance.

À la fin de la formation, vous obtiendrez une double certification, à savoir le certificat de compétences professionnelles et la certification Pix. Ces deux certifications permettent d’attester du niveau des apprenants et de l’excellence de la formation. Vous suivrez également un stage d’environ 2 mois pour mettre en pratique les compétences acquises et vous familiariser avec votre futur métier dans les conditions réelles d’entreprise.

Les missions principales du conseiller numérique

Le conseiller numérique possède des missions similaires à celles du référent digital en entreprise. Sa mission consiste à aider les usagers qui rencontrent des difficultés à utiliser les équipements informatiques dans leurs activités quotidiennes. En effet, la plupart des démarches s’effectuent aujourd’hui en ligne. On peut citer la demande de renouvellement d’une carte d’identité, la prise de rendez-vous chez le médecin, l’établissement de la déclaration de revenus, le dépôt de candidature en ligne…

Votre intervention pourra donc aider les usagers qui souffrent d’illectronisme à prendre en main les outils numériques et à favoriser leur montée en compétence dans le domaine. Que ce soit en réalisant des accompagnements individuels ou des ateliers collectifs, vos principales missions seront d’accompagner l’usager à :

  • connaître et maîtriser les bases du numérique,
  • appréhender l’environnement et le vocabulaire numérique,
  • se servir de divers équipements informatiques (smartphone, tablette, ordinateur),
  • être autonome dans la navigation sur internet,
  • maîtriser le traitement des textes et la gestion de contenus numériques (création, stockage, partage),
  • découvrir et bien utiliser les outils de messagerie (envoi classique de messages, envoi de pièces jointes, réception, réponse et gestion),
  • effectuer des démarches administratives en ligne,
  • faire des achats en ligne,
  • comprendre le fonctionnement des outils numériques scolaires, afin de suivre la scolarité de leurs enfants.

En tant que conseiller numérique, vous avez aussi pour mission d’apprendre aux usagers comment utiliser les réseaux sociaux et les logiciels de communication sur les outils numériques (Skype, WhatsApp…). Il est également important de les sensibiliser aux mécanismes excessifs et addictifs liés au numérique.

Où exercer le métier de conseiller numérique ?

Les professionnels exercent généralement ce métier dans des espaces publics numériques comme les centres de formation, les laboratoires numériques ou les espaces de pratique numérique. Ils peuvent aussi travailler dans des structures qui assurent des activités socio-éducatives et numériques telles que les :

  • centres de loisirs,
  • associations (culturelles, artistiques…),
  • organismes culturels (musées, cités des sciences),
  • entreprises publiques/établissements publics, établissements scolaires, médiathèque,
  • maisons des jeunes et de la culture,
  • organismes de formation,
  • maisons de retraite…

Ces professionnels peuvent également exercer leur métier dans des entreprises de service marchand ou dans des endroits isolés comme dans les villages.

où exercer le métier de conseiller numérique

Vous pouvez par exemple intervenir dans votre village natal pour donner la chance aux familles, aux groupes ou aux personnes au sein d’établissements ou de collectivités de profiter de vos services.

Un autre moyen est d’échanger avec vos collègues conseillers numériques sur le territoire pour développer des projets. Chaque professionnel et chaque territoire a des moyens différents, mais aussi des publics différents. Il faudra alors s’associer entre collaborateurs pour construire des projets intéressants capables d’impacter positivement un maximum de personnes.

Les compétences d’un conseiller numérique

Il existe des compétences indispensables à l’exercice du métier de conseiller numérique. Elles regroupent les savoirs, les savoir-faire et le savoir-être.

Les savoirs

Le conseiller numérique doit connaître les bases du fonctionnement, de la connectique et de l’utilisation des outils numériques et des logiciels libres. Il est également important qu’il ait une bonne connaissance des services administratifs en ligne et des principaux sites internet d’information, mais aussi des opérateurs de télécommunications et des réseaux sociaux.

Les savoir-faire

Pour mener à bien ses missions, il est important que le conseiller numérique soit capable d’organiser et de planifier des rendez-vous. Il doit aussi être à même de travailler en réseau avec les associations, les entreprises et les collectivités locales.

Une autre compétence recherchée chez ce professionnel est la capacité à effectuer des dépannages basiques d’outils numériques. On peut citer le branchement d’un téléviseur ou d’une box internet, l’installation d’un logiciel ou la connexion d’un PC en réseau…

En tant que conseiller numérique, vous devez aussi pouvoir :

  • donner les informations nécessaires aux usagers et répondre à leurs questions,
  • étudier et répondre à leurs besoins,
  • leur faire connaître les services et dispositifs disponibles,
  • les accompagner individuellement,
  • mettre en place et animer des ateliers thématiques de formations pour différents profils d’usagers,
  • les rediriger vers d’autres structures,
  • mettre en avant des dispositifs nationaux d’inclusion numérique (Pass numérique, Solidarité numérique, Aidants connect…).

Vous aurez également à fournir les éléments de suivi de l’activité et à rédiger un bilan trimestriel dans lequel vous ferez ressortir les stratégies menées face aux objectifs fixés. Le bilan doit aussi présenter les tâches accomplies, ainsi que les prévisions pour la prochaine période.

compétences conseiller numérique

Le savoir-être

En plus des savoirs et savoir-faire, les compétences d’accompagnement, d’assistance et d’animation sont indispensables pour que le conseiller numérique puisse bien exercer ses fonctions. Il doit être capable de s’adapter à des publics différents. Pour cela, l’empathie, la bienveillance et le sens de l’écoute, d’initiative et d’adaptation sont des qualités à développer.

En tant que conseiller numérique, vous devez aussi posséder d’autres « soft skills » tels que la pédagogie, le sens relationnel et la patience. Pour stimuler l’engagement et la participation des apprenants, vous pouvez par exemple recourir à la ludification ou « Gamification » des contenus. Il peut s’agir d’organisation de divers jeux relatifs au numérique, de compétitions amicales ou d’échanges entre les apprenants. Il est également important de faire de fréquents feedbacks d’évaluation et d’attribuer aux apprenants des points et des badges. Tout cela permet une meilleure appropriation et une plus grande assiduité de ces derniers.

Vous avez aussi la possibilité d’adopter la pédagogie inversée ou classe inversée. Cette pédagogie consiste à offrir aux apprenants la possibilité de faire des recherches et de créer des contenus afin de les partager aux autres apprenants. Au lieu de dispenser le savoir, vous orchestrez la production du savoir.

Conseiller numérique : un métier d’utilité et d’avenir

Devenir conseiller numérique implique que vous devez travailler au service des autres, mais aussi pour votre avenir. En effet, on note aujourd’hui la création de près de 15 % d’emplois dans le secteur du numérique. De plus, c’est un métier qui associe le social et le numérique, ce qui permet de vous inscrire dans une carrière sur le long terme. Vous pourrez ensuite évoluer vers les métiers de la médiation numérique, de l’entrepreneuriat social numérique, ou des services numériques en entreprise.

Nous suivre

Les plus lus