Comment soigner la forme de votre mémoire avec une impression professionnelle ?

Impression mémoire

La soutenance orale d’un mémoire s’appuie sur un support propre, de qualité et bien présenté. Pour y parvenir, n’hésitez pas à faire appel aux services d’un imprimeur professionnel et suivez quelques conseils simples de présentation.

Soigner la mise en page et la préparation du document

Votre mémoire doit donner envie d’être lu

Un texte de qualité n’est pas suffisant pour donner envie à un juré de lire un mémoire. Le document doit aussi être agréable à regarder et à consulter. Pour y parvenir, il est crucial de soigner certains éléments de présentation et de faire appel aux services d’un professionnel de l’impression. À titre d’exemple, vous pouvez faire imprimer votre mémoire chez Copymage et bénéficier des conseils de ses techniciens experts pour choisir des finitions professionnelles. La mise en page est un exercice technique complexe. Un mémoire répond à des codes précis dans ce domaine, négliger sa forme est très imprudent, même si le fond est d’une qualité exceptionnelle. Elle joue un rôle important pour des jurés, qui apprécient de lire un texte structuré, clair et aéré. Pour parvenir à une bonne présentation, suivez quelques consignes essentielles :

  • privilégiez la sobriété, évitez les éléments fantaisistes et colorés ;
  • intégrez des éléments visuels techniques en couleur, comme des images, des graphiques et des schémas ;
  • la page de couverture doit respecter les normes habituelles de présentation pour ce type de travail et faire apparaître le titre du mémoire, le nom de l’étudiant et de son tuteur, ainsi que la date d’écriture du dossier ;
  • intégrez une page de garde (soit une page banche) entre la couverture et la page de titre ;
  • pensez à faire figurer un sommaire sur une page dédiée ;
  • numérotez correctement votre travail dans son intégralité ;
  • pensez à intégrer une marge pour faciliter l’annotation des commentaires des jurés ;
  • présentez un résumé de votre travail sur une quatrième de couverture ;
  • optez pour une typographie soignée et une police adaptée (Times New Roman 12 est plébiscitée pour ce type de rendu).

Enfin, prenez le temps de relire votre rendu et n’hésitez pas à vous faire aider dans cette dernière étape, si cruciale. Exportez votre fichier au format PDF pour vous assurer d’une impression conforme.

Soignez l’impression de votre mémoire

En premier lieu, déterminez de combien de dossiers vous aurez besoin. Il vous faudra plusieurs exemplaires : un par juré et un pour votre tuteur/tutrice et un pour vous si vous en avez l’utilité. L’impression standard d’un mémoire se fait au format A4 (297×210 mm), cependant, tout dépend de votre cursus et de votre spécialité. De nos jours, les formats plus originaux, comme le carré, se démocratisent.

Recto ou recto verso ?

Il faut intégrer une page blanche sur le verso de votre page de couverture et sur le recto de votre quatrième de couverture. Le recto seul est plus simple pour la lecture, mais dans le cas d’un grand nombre de pages, le dossier sera lourd, imposant et difficile à manipuler. Ainsi, le choix vous appartient sauf si votre école vous donne des directives à ce sujet. En faisant le choix d’imprimer sur feuille recto verso, vous utiliserez moins de papier. L’impression de votre mémoire sera plus économique et vous ferez un geste pour l’environnement. Toutefois, ayez bien en tête qu’une impression recto verso doit respecter certaines normes :

  • la pagination doit être logique : pages impaires à gauche et paires à droite ;
  • chaque début de chapitre doit être sur les pages paires (à droite).

Noir et blanc ou couleur ?

Il n’y a pas d’obligation à imprimer en couleur ou noir et blanc, sauf si votre établissement vous fournit une indication. En revanche, une impression couleur aura un coût plus élevé. Préférez le noir et blanc pour le texte et la couleur pour les graphiques et les images.

Quelles finitions ?

Les mémoires sont généralement reliés avec une reliure spirale (économique, elle permet la lecture à plat) ou avec un dos carré collé (plus solide, il offre un rendu proche d’un livre en librairie, mais est plus onéreux). Dans tous les cas de figure, il est conseillé d’intégrer une feuille en Rhodoïd (protection transparente de la couverture) sur le dessus de votre mémoire et un dos cartonné pour rigidifier le document. Enfin, l’idéal est d’opter pour un papier 80 g blanc avec la possibilité de choisir un papier plus épais, coloré ou texturé pour la couverture.

Quels sont les avantages à confier l’impression de son mémoire à un professionnel ?

Les imprimeurs sont en mesure de proposer des délais de livraison rapides, qui vous assurent d’obtenir votre produit fini à temps pour la soutenance orale. Les professionnels en ligne offrent aussi des prestations économiques de très haute qualité, notamment en ce qui concerne l’impression et la reliure. Ils sont aussi d’excellents conseillers pour faire le bon choix de papier.

Un mémoire bien imprimé pour un oral réussi

La soutenance orale est une étape cruciale du rendu d’un mémoire universitaire. Elle se compose de plusieurs temps forts :

L’ouverture de la soutenance et la synthèse du mémoire

Certains examinateurs apprécient les candidats qui synthétisent leurs hypothèses et leurs résultats. D’autres préfèrent que les étudiants s’éloignent de leur rédaction afin d’engager une réflexion nouvelle ou pour approfondir une partie de leur travail.

L’explication

En règle générale, le juré demande à l’étudiant de préciser sa méthode de travail et de redéfinir sa problématique. Il est aussi important de présenter :

  • ses objectifs ;
  • ses résultats ;
  • et de porter un regard critique sur son propre rendu.

L’oral

L’exposé oral dure une vingtaine de minutes et il est recommandé de se montrer clair et concis. Pour réussir à bien gérer votre temps, il est essentiel de s’entraîner avant le jour J.

Nous suivre

Les plus lus