ITEP : L’orientation pour les enfants atteints de troubles intellectuels

Lancés en 2013 en terme d’expérimentation, les instituts thérapeutiques éducatifs et pédagogiques (ITAP) seront par la suite encadrés par la Loi de la modernisation de la santé en 2016. Il s’agit d’un dispositif mis en place pour accompagner les enfants en situation de handicap dans les programmes éducatifs et pédagogiques proposés. Les modalités de scolarisation seront par la suite changées en fonction de l’évolution de la situation de chacun d’entre eux. Pour plus d’informations, voici justement un article sur l’ITEP.

L’ITAP : Qu’est-ce que c’est ?

Un institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITAP) est un établissement qui est spécialisé dans l’accompagnement des enfants atteints de troubles psychologiques ou souffrants de handicap sur le plan intellectuel.

C’est un organisme qui assure la prise en charge des personnes qui sont inaptes à intégrer la communauté, et à adopter les règles de bases y afférant. Ce sont surtout des troubles psychologiques qui causent une gêne dans la vie quotidienne, impactant la scolarité.

Les enfants ou adolescents dans ces conditions ne sont pas en mesure de suivre un cursus scolaire général, à cause de leurs attitudes différant de celles de la collectivité.

Comment fonctionne un ITEP ?

Les ITEP peuvent être en externat, en internat ou en semi-internat. Quel que soit le système adopté, ces établissements procurent une aide personnalisée aux enfants concerné à l’aide de programmes éducatifs, thérapeutiques et pédagogiques spécifiques, leur permettant de valoriser leurs compétences ainsi que leurs potentiels.

Ce sont surtout des cursus qui permettent de rétablir leur relation avec la société et l’environnement évoluant autour d’eux, en leur rendant plus autonome. Il s’agit ici d’une approche disciplinaire, un des principaux objectifs de l’ITEP.

Les établissements assurent :

  • Un accompagnement et un développement des enfants en les rendant plus autonomes ;
  • Une prise en charge pour les soins et les rééducations ;
  • Un maintien du lien sur le plan familial et social ;
  • Une meilleure intégration dans les expériences de la vie, avec des formations générales et professionnelles ;
  • Un suivi durant 3 ans renouvelables à souhait ;
  • Une mise en place d’actions préventives afin de repérer les troubles liés au comportement et émettre les solutions les plus adéquates pour y remédier.

enfant jouant

Quel type de profil est orienté en ITEP ?

Les enfants concernés par une orientation en ITEP sont ceux qui sont sujets à d’importants troubles de l’expression et du comportement qui portent atteintes à la socialisation et au cursus scolaire général.

Bien que les potentiels intellectuels de ces enfants ou adolescents ne soient pas altérés, les problèmes psychologiques peuvent être des handicaps, qui requièrent des actions et des solutions curatives.

Selon l’article D. 312-59’2 de la modernisation de la santé, les enfants atteints de troubles intellectuels doivent bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans le cas où les mesures qui ont été prises par les services de protection maternelle et infantile, les centres d’actions médico-sociale, ou encore les réseaux d’aides différents…n’ont pas abouti.

Mais il est à préciser que les ITEP ne sont aucunement adaptés pour les enfants autistes. Ces troubles requièrent des mesures beaucoup plus avancées.

Comment sont sélectionnés les dossiers d’admission ?

Qui est chargé de la décision d’orientation ?

La décision d’orienter ou non un enfant à l’ITAP relève de la compétence de la MDPH avec l’accord des parents. Cela ne peut se faire qu’après avoir évalué les compétences de l’enfant concerné et élaboré des programmes de scolarisation au préalable.

Qui doit adresser la demande d’admission ?

Ce sont les responsables du point de vue légal qui doivent en faire la demande, avec des pièces justificatives à fournir :

  • Les dossiers scolaires et médicaux ;
  • Un formulaire de préadmission à remplie ;
  • Un justificatif de la décision d’orientation venant de la MDPH.

Dans le cas où l’orientation n’est pas adaptée au profil de l’enfant, le directeur de l’ITEP concerné devra en informer la famille et la MDPH afin de trouver d’autres solutions.

La convocation des parents et de l’enfant

Avant l’admission, les parents ainsi que l’enfant sont convoqués pour un entretien avec le directeur, le médecin de l’établissement, un psychologue et une assistante sociale.

Une fois toutes les étapes franchies, c’est le directeur qui prononce la décision d’admission avec l’accord de la commission d’admission.

peinture

Le programme interdisciplinaire des ITEP

Le programme d’admission commence par une période d’accueil qui permet aux enfants d’intégrer divers groupes d’éducation, pour que les professionnels puissent trouver un plan personnalisé d’accompagnement.

Une fois les plan élaboré, une réunion de synthèse d’entrée est prévue avec les parents pour leurs émettre les mesures à prendre pendant tout le programme.

En fonction de l’évolution de la situation de l’enfant, d’autres réunions sont prévues les mois à venir pour des synthèses, pour enfin arriver à la réunion de synthèse de de sortie par décision parentale ou à échéance.