Journaliste : les clés d’une bonne formation

Voir les journalistes à la télé, écouter les informations à la radio ou lire une revue de presse vous a toujours passionné et inspiré ? Vous pouvez réaliser votre rêve de devenir un journaliste professionnel. Il vous suffit juste de trouver et de suivre la bonne formation qui vous est adaptée. Voici un article qui vous livre les informations dont un futur journaliste a essentiellement besoin.

Que fait un journaliste ?

Un journaliste utilise ses compétences en matière :

  • de recherche ;
  • d’interview ;
  • de reportage ;
  • d’écriture pour informer le public des événements actuels.

Ce professionnel peut assister à des événements politiques, des conférences d’affaires ou des scènes de crime pour les rapporter ensuite au public. Voici les principales responsabilités d’un bon journaliste :

  • rechercher des dossiers publics et des bases de données pour trouver des informations à l’appui des articles ;
  • interviewer des témoins pour ajouter un niveau de personnalisation à chaque pièce ;
  • assister à des événements locaux pour enquêter et rapporter les faits et les résultats ;
  • rédiger des articles et des extraits de revues offrant aux lecteurs une vision unique de l’événement ;
  • identifier les sujets et créer du contenu.

Quelques exigences du métier de journaliste

Devenir journaliste peut exiger que vous remplissiez certaines exigences en matière de :

  • éducation : un minimum d’un baccalauréat dans un domaine connexe est souvent exigé de ceux qui désirent travailler dans le milieu du journalisme. Certains responsables du recrutement peuvent préférer un diplôme en journalisme délivré par de grands instituts comme isfl-paris.com, tandis que d’autres vont embaucher des diplômés dans d’autres secteurs comme les sciences politiques, les langues, etc. ;
  • expérience : des stages après les formations ;
  • certification ;
  • compétences : gestion de temps, communication, recherche et écriture.

Les formations qui vous ouvrent les portes du journalisme

Même si le métier est ouvert aux personnes autodidactes et bien qu’il soit possible d’obtenir un poste en ayant une bonne relation, être journaliste ne se limite pas à la rédaction. Il est, en effet, important de suivre une ou des formations auprès d’une école reconnue. Il est préférable d’opter pour un institut ou une école reconnue par la profession. Outre cela, il faut aussi avoir une bonne culture générale. C’est très apprécié des recruteurs.

Il est également possible d’intégrer un établissement de formation qui n’est pas reconnu par la profession à condition qu’il soit reconnu par l’État. Ce type d’école offre également des formations de qualité. Vous pouvez également passer par la case Université. En effet, certaines facs dispensent des formations professionnelles dans le domaine.

Ainsi, pour devenir journaliste, vous avez la possibilité de suivre des formations de différents niveaux :

  • une licence information communication option journalisme : en trois ans post-bac à l’université ;
  • une licence pro journalisme : vous pouvez l’obtenir après une année d’étude à l’issue d’un bac+2. Ce diplôme est délivré, soit par un IUT, soit par une université ;
  • un bachelor : il est obtenu suite à trois ans d’études supérieures au sein d’une école privée, après le baccalauréat ;
  • un DUT : deux ans post-bac auprès d’un IUT qui est rattaché à une université ;
  • un master, en deux ans après un bac+3 à l’université ou dans des écoles privées ;
  • des formations professionnelles pour ceux qui travaillent déjà dans le milieu du journalisme ou au sein d’un secteur proche, et qui veulent élargir ou perfectionner leurs compétences.

Aujourd’hui, de plus en plus d’écoles de journalisme sont accessibles par voie de concours. En outre, certaines d’entre elles exigent que les étudiants, aspirants journalistes passent par une classe préparatoire pour faire leurs premiers pas dans le domaine du journalisme.