Prothésiste ongulaire : quelle formation ?

Les métiers relatifs à l’esthétique se développent à une vitesse folle depuis quelques années. C’est notamment le cas de la prothésie ongulaire, une activité dédiée à l’entretien et à l’embellissement des ongles. Pour devenir un prothésiste accompli, il est impératif de suivre une formation adéquate et d’acquérir un certain nombre de compétences. Voici le cursus à suivre pour un résultat optimal.

Les formations académiques envisageables

Il est possible de devenir prothésiste en suivant une formation académique. Pour cela, il suffit de s’inscrire en CAP esthétique ou en BTS esthétique. Le CAP esthétique est une option proposée juste après l’obtention du brevet d’études. Au lieu d’un cursus classique vers le bac, il vous offre la possibilité de suivre des études en esthétique. La prothésie ongulaire est l’une des spécialisations proposées. C’est l’occasion d’acquérir les compétences requises depuis votre plus jeune âge. Après tout, être à la fois jeune et compétent est une aubaine sur le marché du travail.

Le BTS esthétique est le meilleur choix pour les bacheliers. Il permet de suivre une formation dans une des spécialisations du secteur esthétique (notamment la prothésie ongulaire) pendant deux ans. Notons qu’il ne s’agit pas d’un système purement théorique. Vous avez en effet la possibilité de travailler en temps que prothésiste en parallèle. Vous pouvez ainsi acquérir à la fois des compétences théoriques et des compétences pratiques, le tout moyennant rémunération.

formation prothésiste ongulaire

La formation en ligne, une excellente alternative

Suivre une formation académique est coûteux et très chronophage. Ce n’est pas une option envisageable pour tout le monde. C’est pourquoi nous vous proposons de suivre une formation sur internet. Les formations en ligne sont un pur condensé de connaissances relatives à la prothésie ongulaire. Si vous contactez un centre de formation de prothésiste ongulaire, vous pourrez apprendre les bases du métier en l’espace de quelques semaines. La formation se réalise sous la tutelle de prothésistes sélectionnés pour leurs compétences pédagogiques et leur expérience professionnelle.

Une fois l’aspect théorique achevé, le centre de formation vous accompagne dans la recherche d’un stage en prothésie ongulaire. Cela vous donne l’occasion de mettre en pratique vos leçons et de vérifier votre évolution. Le processus est simple, fluide et relativement court.

La prothésie ongulaire, un métier priorisant l’expérience professionnelle

La prothésie ongulaire est une profession où les compétences prévalent sur les qualifications. Il est ainsi possible de devenir prothésiste sans suivre la moindre formation théorique. Pour cela, il vous suffit d’assister un professionnel dans sa tâche. C’est une méthode offrant une immersion totale dans le métier de prothésiste. Elle permet d’apprendre les techniques de prospection, de découvrir les règles implicites du métier et d’entrer directement en contact avec la clientèle. Il est même possible de créer un réseau professionnel en prévision de votre entrée imminente sur le marché de l’emploi.

Les compétences annexes à acquérir

Suivre une formation vous permet d’acquérir toutes les compétences techniques nécessaires au métier de prothésiste. Néanmoins, pour s’imposer dans ce secteur, il faut également développer un panel de compétences annexes. Cela inclut l’habileté manuelle, la faculté à facilement discuter avec autrui, la capacité d’innover et une bonne constitution physiologique.

La capacité à communiquer avec la clientèle

Une séance de prothésie ongulaire s’étend parfois sur plusieurs heures. L’une de vos missions est d’assurer le confort de votre client pendant les soins. Pour cela, il faut pouvoir communiquer avec lui. Premièrement, la communication est une distraction en soi. C’est une bonne façon de créer un lien avec la clientèle et de lui faire oublier son ennui.

Deuxièmement, un client aura plus de facilité à indiquer ses préférences au cours d’une discussion. C’est donc une chance d’aboutir à un résultat correspondant vraiment à ses goûts. Troisièmement, accompagner la prothésie ongulaire d’une discussion fait disparaître la gène naturellement présente entre deux inconnus. Cela rend l’expérience beaucoup plus agréable pour les deux parties.

La créativité

C’est une caractéristique indispensable dans le milieu de l’esthétique. Une personne créative est capable d’inventer des techniques et des designs résultant de sa propre expérience professionnelle. En se basant sur ses préférences et les avis de ses clients, elle est capable de révolutionner son art. Offrir des services n’étant disponibles nulle part ailleurs est un atout de taille sur un marché aussi concurrentiel.

Une bonne constitution physique

Il est parfois physiquement éprouvant de réaliser une prothésie ongulaire. En dépit de l’inconfort et de la fatigue, vous êtes contraint de rester dans la même position sur une longue durée. Pour éviter les courbatures ou autres troubles physiologiques, nous vous conseillons de réaliser une activité physique et sportive de façon régulière. Cela vous permet de gagner en endurance et de renforcer l’ensemble de votre organisme.

Vous pouvez lire également : quatre façons pour les parents de tirer profit de l’école maternelle

Les plus lus