Réflexion sur la pensée design dans l’éducation

Nous ne savons peut-être pas ce que l’avenir nous réserve, mais en tant qu’enseignants, nous devons préparer les élèves à s’y épanouir.

Notre monde tel que nous le connaissons aujourd’hui ne sera pas le même à l’avenir, pas plus que les tendances concernant les emplois des gens. Certains emplois se transformeront en emplois différents, d’autres disparaîtront complètement et d’autres encore seront nouvellement créés pour répondre aux besoins de la société future. On prévoit que près des deux tiers des élèves de maternelle d’aujourd’hui exerceront un jour des professions qui n’existent pas actuellement.

Puisque nous ne pouvons pas prédire avec précision quels emplois vont offrir aux étudiants plus de garanties de réussite, nous ne pouvons qu’aider nos apprenants à être aussi préparés que possible aux défis qui suivront.

Les enseignants doivent responsabiliser les étudiants et les façonner en êtres humains ajustables aux marchés du travail qui peuvent prendre certains d’entre eux par surprise. Ainsi, préparer les étudiants uniquement à un ensemble de compétences nécessaires dans des domaines spécifiques ne sera pas la solution. Ils doivent développer des compétences telles que l’adaptabilité et la créativité afin de faire face aux défis des avancées technologiques et scientifiques qui sont faciles à prévoir.

La pensée design peut donner un coup de pouce dans ce défi.

 

Qu’est-ce que la pensée design ?

La pensée design est un processus comprenant les étapes nécessaires vers le meilleur prototype à mettre en œuvre dans n’importe quel domaine. Il faut cinq étapes pour concevoir un tel prototype, mais ce n’est pas tout. Il faut répéter l’ensemble du processus plusieurs fois ou itérer l’une des étapes plusieurs fois pour atteindre la conception finale. Ainsi, il ne s’agira pas nécessairement d’un processus linéaire en raison des défis auxquels on sera confronté.

Il n’existe pas de solution unique pour concevoir des modèles, ni de cadre suprême. Chacun sera le créateur de son propre prototype, le façonnant selon son propre style et son propre état d’esprit, pour en faire son propre design innovant.

 

La pensée design en 5 étapes 

Ces étapes peuvent être appliquées avec succès au système éducatif comme suit :

 

Faire preuve d’empathie

Connaître ses élèves et comprendre leurs besoins, leur motivation, leurs déboires, permet aux enseignants de concevoir des leçons adaptées à leurs besoins. Pour faire preuve d’empathie, les enseignants doivent observer le comportement de leurs élèves pour essayer de corréler ce qu’ils disent avec ce qu’ils font, qui, le plus souvent, ne coïncident pas. Ensuite, les éducateurs doivent faire participer les élèves aux activités de la classe en les impliquant dans le processus d’apprentissage, en les rendant plus responsables de leur propre éducation, voire en leur permettant de prendre des décisions. Les enseignants doivent regarder et écouter davantage, en laissant les élèves révéler ce qu’ils savent, ce avec quoi ils ont des difficultés et quels sont leurs besoins.

 

Définir les défis

Puis, les enseignants rassemblent toutes les informations reçues par empathie et définissent les défis auxquels ils sont confrontés. Le but de cette étape est d’exprimer un  » énoncé de problème significatif et exploitable  » appelé point de vue, qui synthétise tout ce que les enseignants savent jusqu’à présent sur leurs apprenants.

 

Trouver la solution 

Après avoir analysé toutes les données et défini le problème, les éducateurs doivent trouver une solution. La création d’une liste de Comment pourrions-nous… ? permettra aux enseignants de répondre plus facilement aux défis des élèves et de trouver la bonne idée à mettre en pratique en allant plus loin que la découverte de la solution évidente.

 

Elaborer un prototype

C’est un plan qu’un enseignant élabore pour répondre aux besoins des élèves, qui sera mis à l’épreuve et modifié ou adapté en fonction des commentaires des élèves. Cette étape implique de tester une variété de possibilités et de ne pas s’engager dans une seule direction.

 

Passer au test

Cette étape représente la véritable phase de test qui a lieu dans le but d’affiner les « prototypes » que les enseignants créent, d’en apprendre davantage sur leurs élèves, d’être en mesure de présenter « le point de vue » de manière plus précise. Les éducateurs tiennent compte des commentaires qu’ils reçoivent, apportent les modifications nécessaires et testent à nouveau leur prototype jusqu’à ce qu’ils parviennent à la meilleure variation qu’ils puissent trouver pour répondre aux besoins de leurs élèves.

 

Ressources sur la pensée design pour les éducateurs

Lorsque les enseignants deviennent des agents de changement menant leurs efforts vers des innovations, c’est là que le design thinking est à son meilleur. C’est un état d’esprit qui permet d’agir et de créer un meilleur avenir dans le domaine de l’éducation et au-delà.

La pensée design est centrée sur l’humain, elle met au défi la résolution de problèmes, elle s’attaque à des questions du monde réel en fournissant aux étudiants un travail significatif, elle développe leurs capacités à faire preuve d’empathie envers les autres, à définir les problèmes, à prendre les mesures nécessaires pour trouver une solution viable.

Les enseignants qui optent pour la pensée design doivent prendre en compte les éléments suivants :

  • être prêt à faire face à l’incertitude ; 
  • renoncer au contrôle ; 
  • faire preuve de flexibilité ; 
  • diriger avec empathie ; 
  • encourager la créativité individuelle des élèves ; 
  • ne pas présumer des choses, les tester d’abord ; 
  • « échouer en avant » est une véritable devise ; 
  • le faire maintenant, adapter et ajuster plus tard ; 
  • découvrir, interpréter, expérimenter.

Plus sur la pensée design

Le processus de la pensée design a suscité beaucoup d’avis contradictoires. Certains n’en voient que les avantages, d’autres se concentrent sur les inconvénients, mais vous devez prendre une décision éclairée sur votre position en la matière.

Voici quelques conclusions tirées par les éducateurs :

  • avantages : C’est une conception inclusive (les créateurs et les utilisateurs travaillent ensemble pour les mêmes objectifs). Il facilite la synthèse des problèmes ; 
  • inconvénients : Elle manque de pensée critique (parce que c’est un processus linéaire qui suit un modèle). C’ est une tendance qui, en raison de sa popularité croissante, sera attaquée et finira par disparaître n’étant plus pertinente pour l’avenir.

Pensées finales

Quel que soit votre avis sur la pensée design, essayez de considérer l’approche du point de vue de l’étudiant dont les besoins doivent être satisfaits au cours du processus éducatif. Il est de notre devoir, en tant qu’éducateurs, d’essayer de trouver la manière adéquate d’enseigner dans le seul but de former des êtres humains créatifs et empathiques capables de s’attaquer aux problèmes futurs. L’apprentissage personnalisé par le biais de la pensée design donnera aux étudiants des tâches significatives à résoudre et développera des compétences pertinentes pour les défis sociaux à venir.

Nous suivre

Les plus lus