Xavier Niel lance sa propre école d’agriculture respectueuse de l’environnement !

Connaissez-vous Xavier Niel ? Probablement oui, mais que savez-vous réellement de sa nouvelle école d’agriculture ?

Xavier Niel est un homme d’affaires milliardaire français né le 25 août 1967, fondateur et actionnaire de nombreuses structures telle que Free du groupe Iliad. Il a aussi créé en 2012 un établissement d’autoformation en informatique appelé « 42 ».

Vu le succès de cette école, il a annoncé en fin février dernier, avec Audrey Bourolleau, ancienne conseillère du président Macron, la création d’un nouveau campus destiné à former « les futurs entrepreneurs agricoles »

Mais peut-on savoir quel est l’objectif premier de cette école ?

La vision de Xavier Niel pour l’agriculture française

La France étant le premier pays producteur agricole de l’Union européenne, Monsieur Xavier Niel et Madame Audrey Bourolleau (ancienne conseillère agricole auprès du Président Macron) ont pensé à créer une école de formation des agriculteurs appelée HECTAR (https://www.hectar.co/).

Cette école est gratuite et ouverte à tous.

Pourquoi ? Ces deux entrepreneurs ont constaté que les agriculteurs d’aujourd’hui n’ont pas reçu de formation adéquate en agriculture, et rencontrent de fait de nombreux problèmes qui impactent directement sur leurs récoltes.

« Plus de 160 000 fermes sont à rénover d’ici trois ans et il faut absolument former la nouvelle génération » souligne Audrey Bourolleau.

Alors suite au grand succès de l’école 42, Xavier Niel a décidé de faire encore mieux en prenant l’engagement d’ouvrir une école d’agriculture gratuite.

Bon à savoir : l’éminent homme d’affaires soutient aussi le RIP (Référendum d’Initiative Partagée) pour lutter contre l’élevage intensif en France. Le but, donner aux nouveaux agriculteurs des modèles d’affaires qui sont socialement justes, durables et qui tournent économiquement.

hectar

Zoom sur HECTAR : l’école de formation appliquée en agriculture

HECTAR est situé sur un campus bâti sur plusieurs hectares. Cette école sera implantée dans le domaine de la Boissière au cœur des Yvelines.

Composé de 240 hectares de forêt et 370 hectares de terres cultivées, ce domaine est en effet, un lieu propice pour ce type de formation en agriculture.

La formation dure environ 9 à 12 mois et accueillera une trentaine d’étudiants par an. Elle permettra à ces derniers de développer des compétences techniques dans le cadre des projets liés aux besoins du secteur agricole.

Un projet durable et respectueux l’environnement

L’ouverture de cette école d’agriculture s’inscrit dans le cadre du développement durable et de la protection de l’environnement.

Audrey Bourolleau qui est, elle-même, la petite-fille d’un couple d’agriculteurs (Merci Amouragriculteur.com), a décrit ce projet comme étant une “ferme écrin‘‘.

Face aux défis climatiques actuels, l’école entend ainsi mettre l’accent sur les techniques de préservation des sols voués à la culture et a une vision éthique, bio et respectueuse de l’environnement.

L’ancienne conseillère d’Emmanuel Macron a aussi affirmé : « Nous avons fait le choix d’être bio et de pratiquer l’agriculture régénératrice ». Autrement dit, les sols seront préservés au mieux.

Pour ce qui est de l’élevage, cette école offrira également des formations adaptées. Pour l’apprentissage, elle mettra à disposition un troupeau composé de vaches laitières. Au cours des années à venir, les exploitations seront dotées d’une laiterie.