4 choses à savoir sur un éducateur spécialisé

À l’école, en société ou même en famille, les enfants qui n’arrivent pas à suivre le rythme des autres et qui rencontrent des difficultés à s’intégrer peuvent recevoir des aides des professionnels. Cette tâche revient à un éducateur spécialisé qui les écoute, les conseille et leur donne une nouvelle éducation pour favoriser leur réussite individuelle et sociale. Ici, nous vous révélons 4 aspects clés de ce métier.

Les principaux rôles d’un éducateur spécialisé

Comme premier objectif, un éducateur spécialisé doit aider les enfants, les adolescents et même les adultes à gagner leur autonomie à travers de diverses activités socio-éducatives (sorties, ateliers, loisirs, etc.). En général, il travaille avec des individus souffrant de handicaps physiques ou mentaux, de difficultés d’insertion ou de troubles du comportement. Pour recruter un éducateur, vous pourrez consulter cette page. De façon plus détaillée, voici ses principaux rôles :
  • Il se charge d’établir les projets adéquats pour faciliter l’insertion professionnelle et sociale de ses patients en fonction de chaque cas après un diagnostic sanitaire et social ;
  • Il joue un rôle de médiateur entre les personnes qu’il encadre et les organismes qui l’ont sollicité (école, lycée, banque, assurance, justice, etc.) ;
  • Il mène au sein des établissements d’enseignement des actions préventives contre la délinquance et la drogue ;
  • Il vient en aide aux individus en difficultés pour leur insertion professionnelle ou sociale ;
  • Il travaille souvent sur le développement local d’un quartier à partir d’une association ou d’une collectivité locale.

Les qualités requises pour un éducateur spécialisé

Pour exercer le métier d’éducateur, vous devrez suivre une étude bien précise et disposer de certaines compétences. Vous devez aussi cultiver des qualités sociales et humaines comme :
  • Une écoute attentive de son interlocuteur ;
  • Un esprit de créativité pour établir le projet adéquat ;
  • Une constante disponibilité pour une meilleure prise en charge ;
  • De la patience pour donner le suivi nécessaire selon le rythme du patient ;
  • De la diplomatie pour mieux comprendre et aborder les personnes en difficulté ;
  • Un solide équilibre moral pour apporter une parfaite aide médico-psychologique.

Les études nécessaires pour devenir éducateur spécialisé

Avant d’accéder à la formation en vue d’exercer ce métier, vous devez d’abord subir un concours d’entrée. De plus, avant de postuler, vous devez disposer d’un diplôme de baccalauréat ou d’un équivalent. Ce concours se déroule en trois différentes épreuves qui se présentent comme suit :
  • Une épreuve écrite d’admissibilité qui consiste à analyser une situation familiale ou éducative. Le candidat devra dégager la problématique et proposer des solutions pertinentes ;
  • Un entretien avec un jury au cours duquel les membres vérifient l’aptitude et la motivation du candidat pour l’exercice des fonctions d’éducateur spécialisé ;
  • Une table ronde pour tester l’aptitude à la prise de parole, les qualités d’écoute et de relationnel.

Le contenu des études pour devenir éducateur spécialisé

Le programme de formation pour ce métier se compose de cours théoriques répartis en quatre modules, à savoir :
  • Communication professionnelle en travail social ;
  • Implication dans les dynamiques partenariales, institutionnelles et interinstitutionnelles ;
  • Accompagnement éducatif spécialisé et social ;
  • Conception et conduite du projet éducatif spécialisé.

Ce programme se complète par un stage de 28 à 36 semaines, et de deux autres stages cliniques d’au moins 8 semaines afin de disposer d’une bonne expérience professionnelle. Après 3 ans d’études, vous obtiendrez un Diplôme d’État d’Éducateur spécialisé (DEES) pour exercer le métier.

Author: neo_admin

Share This Post On

Envoyer un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *