4 astuces ludiques contre l’échec scolaire

Nombreux sont les parents qui se font un sang d’encre au sujet des résultats scolaires de leur enfant, et c’est bien naturel. Il y a autant de causes pouvant expliquer l’échec scolaire qu’il y a d’enfants dans cette situation. À court comme à long terme, l’échec scolaire entraîne des conséquences dans différents domaines. Il se ressent notamment sur l’avenir des enfants, sur le plan social, et sur le plan académique… Voilà pourquoi il est plus que vital de lutter, et si possible de prévenir l’échec scolaire. Voici quelques astuces ludiques à mettre en place en tant que parent pour éviter l’échec scolaire de votre enfant.

Initiez votre enfant au jeu d’échecs en ligne

Dès l’âge de 4 ans, un enfant peut tout à fait assimiler les règles du jeu d’échecs, alors n’hésitez pas à vous lancer.

Pourquoi le jeu d’échecs ?

On le sait tous, presque toutes les activités ludiques et les jeux font travailler la mémoire, la compréhension et l’application. Toutefois, peu de jeux peuvent apporter autant de bienfaits que le jeu d’échecs. En effet, la pratique de ce jeu favorise la concentration, la logique et la mémoire. Il requiert également des compétences comportementales très appréciées par les parents telles que le respect des règles, la maîtrise de soi, la patience et le goût de l’effort.

Si vous souhaitez que votre enfant bénéficie de tous ces bienfaits, n’hésitez pas à vous rendre avec lui sur le site Apprendre-les-echecs-24h.com pour l’initier au jeu d’échecs en ligne et le voir s’épanouir au fil du temps. Cette initiation ne vous permettra pas seulement de vous rapprocher en partageant une activité commune, mais elle permettra également à votre enfant d’améliorer sa capacité de concentration et sa logique dans d’autres sphères de la vie quotidienne, notamment lors du temps scolaire. Le support d’initiation en ligne plaira sans nul doute à votre enfant, certainement déjà à l’aise avec les nouvelles technologies, comme la plupart des enfants de sa génération.

Le jeu d’échecs : un allié de taille pour le développement affectif, psychomoteur et cognitif de l’enfant

Avant tout, le jeu d’échecs fait appel à des capacités d’ordre physique comme le mouvement, la manipulation, la grâce, la force, la rapidité et la coordination. Les échecs apprennent également à l’enfant à se concentrer et à être attentif. Ce jeu permet même de développer la créativité, la pensée logique et l’imagination. Il favorise la réflexion. En effet, aussi ludique soit-il, le jeu d’échecs apprend à l’enfant à réfléchir avant d’agir et l’aide à inhiber ses réflexes. D’autre part, ce jeu a un effet direct et positif sur sa capacité à communiquer et à interagir avec les autres. Toutes ces qualités en font un jeu particulièrement bénéfique dans la lutte contre l’échec scolaire.

Les vertus éducatives du jeu d’échecs

À travers le plaisir du jeu d’échecs, l’enfant apprend en s’amusant. Il développe différentes compétences cognitives comme la mémoire, la pensée logique et l’attention. Ce sont toutes des qualités primordiales au bon développement d’un futur adulte. Notez que les échecs apprennent aussi à votre enfant à prendre des décisions, à discerner les forces et les faiblesses de chaque situation et à avoir de meilleurs résultats en mathématiques. En effet, résoudre des problèmes constitue une des bases du jeu en lui-même. Ainsi, plus il s’exercera aux échecs, plus il deviendra habile en calcul. Autre avantage non négligeable : l’enfant fera des progrès considérables en maîtrise de la langue. Il développera aussi sa créativité et son sens éthique. Le jeu d’échecs offre les outils fondamentaux pour l’épanouissement scolaire d’un enfant.

jeu d'échecs en ligne contre l'échec scolaire

Jouez aux puzzles, au labyrinthe ou au sudoku

À l’école, les enseignants peuvent parfaitement utiliser le jeu pour réconcilier les élèves avec l’apprentissage. En effet, dans certains cas, les difficultés d’apprentissage que rencontre l’enfant sont le résultat d’une pédagogie inadaptée au profil de celui-ci. Pour y remédier, le jeu se met alors au service de la pédagogie. Plus concrètement, il agit en tant que médiateur lorsque l’enfant rencontre des difficultés au cours de son apprentissage. En effet, les enfants n’apprennent pas tous de la même façon. Si certains assimilent parfaitement les notions grâce à l’audition, d’autres sont davantage sensibles aux supports visuels. Pour d’autres enfin, la manipulation s’avère vitale pour la compréhension et la réussite. Dans cette optique, les puzzles, le labyrinthe et le sudoku peuvent parfaitement mobiliser des intelligences multiples. Ces jeux aident les enfants à se concentrer et à être attentifs, autant en classe qu’à la maison.

Mettez l’enfant en position de chercheur

Un enfant qui ne « fait » pas n’apprend pas. La curiosité et le plaisir sont deux excellents leviers d’apprentissage. En mettant l’enfant en position de chercheur, vous lui permettez de manipuler pour comprendre. Avec du concret, il assimile plus rapidement. En faisant appel à sa réflexion et en lui montrant qu’il est capable d’apprendre par lui-même, vous le valorisez. Vous pouvez par exemple entreprendre des activités d’exploration en extérieur. Une petite chasse au trésor et de petites expériences scientifiques attisent toujours la curiosité, ainsi que l’envie d’apprendre des enfants.

Instaurez des jeux d’imitation et de fiction

Les jeux de rôle aident à développer le raisonnement des jeunes enfants. Tel est notamment le cas des jeux d’imitation et de fiction. En effet, ces jeux mettent en scène des personnages incarnés par l’enfant. Aussi, ils aident l’enfant à réfléchir sur les réponses appropriées à des situations frustrantes. Les jeux de rôle poussent aussi les enfants à être plus réfléchis, plus flexibles et plus créatifs lorsqu’ils sont confrontés à des problèmes. En les assistant, vous les aidez à apprendre de manière saine et constructive.