Pourquoi le yoga est bon pour vos enfants

Introduire le yoga à vos enfants permet d’établir des habitudes saines dès le plus jeune âge.

Le yoga peut améliorer la force, la coordination et la souplesse de votre enfant, tout en encourageant la conscience du corps et l’estime de soi. Il peut réduire l’anxiété et le stress de votre enfant et promouvoir un sentiment de calme.

6 Poses de yoga pour soulager le stress des enfants

1. Pose facile avec flexion avant

La prochaine fois que votre enfant a besoin de trouver le calme, essayez de l’aider à prendre cette pose. Asseyez-vous avec les jambes en  » compote de pommes croisée « , ou en  » pretzel-style « , ou simplement assis les jambes croisées. Ensuite, prenez une grande inspiration et, à l’expiration, penchez-vous en avant. Posez votre tête sur vos avant-bras (comme la loutre orange), ou même sur le sol. Restez là et respirez. Prenez quelques inspirations et expirations lentes, puis redressez-vous. Redressez vos jambes et secouez-les. Remarquez comment vous vous sentez.

2. Flexion avant debout

Votre enfant est-il coincé dans des pensées inquiétantes ? Avez-vous des tensions dans les épaules ? Cet exercice abordera les deux en vous retournant la tête en bas et en permettant à votre tête et à vos bras de pendre lourdement. Tenez-vous droit, pliez légèrement les genoux et mettez vos mains (ou vos ailes !) derrière votre dos. Inspirez et, en expirant, penchez-vous en avant et amenez vos bras au-dessus de votre tête. Sentez l’étirement entre vos omoplates et à l’arrière de vos cuisses. Restez ici et respirez – quelques inspirations et expirations calmes – puis, les mains sur les hanches, remontez lentement et tenez-vous debout. Remarquez comment vous vous sentez.

3. Flexion avant debout jambes larges

Pour cette pose, vous aurez besoin d’un bloc de yoga ou d’un oreiller gonflé. Votre enfant a-t-il un cerveau de singe occupé qui ne veut pas ralentir ou s’éteindre ? Vous êtes resté assis toute la journée et vous voulez vous dégourdir les jambes ? Essayez ceci ! Tenez-vous debout, les pieds bien écartés, les mains sur les hanches. Inspirez profondément et, en expirant, penchez-vous en avant et mettez vos mains sur le sol ou sur des blocs. Vous pouvez plier légèrement les genoux ou avancer les mains si cela vous aide. Laissez votre front reposer sur un oreiller pour aider à calmer votre esprit. Restez ici et respirez – quelques inspirations et expirations calmes – puis, les mains sur les hanches, remontez lentement et tenez-vous debout.

4. Pose du lapin

Si vous êtes fatigué, stressé, ou si votre enfant est au bord de l’effondrement, laissez tout tomber dans la pose du lapin. Avec votre enfant, vous imiterez ensemble la forme de notre ami. Commencez par la pose de l’enfant. Placez vos mains derrière votre dos, soulevez vos hanches et roulez doucement vers l’avant sur le sommet de votre tête. Remarquez où vous ressentez l’étirement, et reculez si c’est trop. Restez ici et prenez quelques inspirations et expirations. Lorsque vous êtes prêt, redescendez vos hanches et relâchez vos bras. Détendez-vous dans la pose de l’enfant jusqu’à ce que vous soyez prêt à vous asseoir.

5. Pose du Tonnerre

Est-ce qu' » un peu de fun  » sera le remède à l’humeur du moment ? Faisons un essai ! Mettez-vous à genoux et asseyez-vous sur vos pieds. Tendez vos bras droit devant vous, puis pliez-les de façon à ce que vos paumes soient tournées vers vous et que vos doigts pointent vers le haut. Placez votre coude gauche dans votre coude droit – passez votre main droite devant votre main gauche – rapprochez les paumes l’une de l’autre, ou même seulement quelques doigts sur la paume gauche. Vous avez compris ? C’est l’endroit idéal pour rire du nœud de bretzel que vous avez créé avec vos bras ! Maintenez la pose et inspirez et expirez. Sentez l’étirement entre les omoplates. Maintenant, changez de bras, respirez et relâchez.

6. Étirement latéral

« Tête, épaules, genoux et orteils, genoux et orteils ! ». Oui, laissons la tête et les épaules se reposer dans ce délicieux étirement latéral. Asseyez-vous sur le sol dans une position confortable. Éloignez votre main droite de vous et laissez tomber votre tête vers votre épaule droite. Inspirez, étirez votre bras gauche au-dessus de votre tête et remarquez où vous ressentez un étirement. Gardez la tête et les épaules détendues pendant que vous inspirez et expirez. Lorsque vous êtes prêt, changez de côté, respirez et relâchez.